Jupiter  (comprendre le Président de la République) envisagerait-il de mettre l'astrologie dans les programmes scolaires ? Non ? Aucun danger, ça ne risque pas d’arriver. Un tel projet déclencherait des levées de boucliers chez les rationalistes. Ca ferait scandale et pourtant … quelque chose ne tourne pas rond. N’est-on pas en train de perdre le Nord ? La terre tourne-t-elle toujours sur elle-même ? Nos écoliers n'auraient-ils pas besoin de reprendre conscience des liens qui nous unissent à la nature : le rythme des saisons ou tout simplement le rythme du jour et de la nuit. Cela a un rapport direct avec l’astrologie. Et… la psychologie. Bien sûr nous sommes là très loin des vulgaires horoscopes. 

Faites un simple test avec vos enfants puisqu’ils viennent de reprendre l’école : demandez-leur combien il y a d'heures de jour et combien d'heures de nuit en ce moment de l'année, approximativement ?  Vous risquez d'être étonné de la réponse. (Pour la connaître, il suffit d'avoir en tête les signes du zodiaque qui constituent, en fait, un calendrier saisonnier naturel – par exemple à fin Septembre : égalité jour/ nuit = signe de la Balance, symbole de l’équilibre donc … 12h de jour, 12 h de nuit ). Au début Septembre, en ce moment, il y a environ 12h30 de jour et 11h30 de nuit selon le lieu où l’on observe (Latitude et longitude)

Continuez votre questionnaire de rentrée : demandez à vos écoliers de vous indiquer (avec un geste de la main) où se lève le soleil le matin (au mois de Septembre) au lever du jour :  à l’Ouest, au Nord, à l’Est ou au Sud ? (Nous parlons de l’hémisphère Nord bien sûr.)  Cela parait basique comme question mais les réponses des enfants de 9-10 ans ne sont pas aussi évidentes. C’est dommage car, vous en conviendrez vous-même, au XXI ème siècle un enfant de 9-10 ans devrait savoir s’orienter et repérer les points cardinaux. C’est élémentaire non ?

Les parents qui font de l’astrologie sont en général très compétents pour répondre à cette question et aider leurs enfants à s’initier à cette astronomie basique parce que la notion d’Ascendant est développée très clairement par les astrologues c’est l’endroit où se lève le soleil le matin. Ascendant c’est comme ascenseur ça monte. Ce n’est pas une bêtise.    

 Si  vous aviez des talents pédagogiques, vous pourriez continuer avec une petite « interro » sur la géographie : tropique du Cancer, tropique du Capricorne : qu’est-ce que c’est ? Et surtout pourquoi a-t-on donné ces noms-là à ces deux lignes virtuelles qui encerclent le globe terrestre de part et d’autre de l’équateur (23°environ) ? Ce sont des questions difficiles pour nous les parents (sauf ceux qui ont eu la chance de voyager dans ces zones géographiques ou ceux qui ont suivi des cours d’astrologie). Nous disons bien astrologie.  Attention là ça devient complexe. Suivez bien.

Essayez de vous aider d’une mappemonde (sur un agenda). Le tropique du Cancer concerne l’hémisphère Nord, et il porte ce nom là parce que le jour de l’été (aux alentours du 21 Juin)  le Soleil rentre dans le signe zodiacal du Cancer. Le tropique du Capricorne concerne  l’hémisphère sud et il porte ce nom là parce que le jour de l’été, le Soleil rentre dans le signe zodiacal du Capricorne. C’est vrai aujourd’hui et ça l’était aussi il y a plus de 2000 ans. Notre explication est astrologique. Uniquement astrologique ! Et elle tient la route. Car si vous voulez trouver une explication plus astronomique vous prenez le risque de faire apparaitre des incohérences ou même des erreurs de formulation comme l’a fait le site Internet suisse «www.etoile des enfants.ch » On y trouve des explications pour les enfants sur les mécanismes du ciel et de la terre et en l’occurrence sur les 2 tropiques. Allez-y en passant par le lien : http://www.etoile-des-enfants.ch/article2058.html et lisez bien l’article 2058 rédigé par un expert scientifique (ou du moins par une personne qui en a la fonction). Ce monsieur fournit des explications  en employant le terme « constellation zodiacale » et non signe zodiacal ou signe astrologique. Mais du coup son explication est fausse. Ce qui était vrai il y a 2000 ans ne l’est plus. Les signes ne correspondent plus aux constellations (précession des équinoxes).Il le sait mieux que nous.  

Il aurait dû écrire dans son article que, le jour du solstice d’été le soleil est dans la constellation des Gémeaux en hémisphère Nord et dans la constellation du Sagittaire en hémisphère Sud. Il conviendrait que le site « Etoiles des Enfants »  corrige sa formulation : Le soleil n’est pas, de nos jours,  dans la constellation du Cancer le premier jour de l’été.

Ceci est grave de conséquences car l’explicative fournie par les défenseurs de l’astronomie est susceptible d’induire une confusion chez les écoliers et …  elle obligerait presque les géographes à débaptiser les 2 tropiques (à cause de la précession des équinoxes) qui devraient s’appeler pendant 2000 ans tropique des Gémeaux et tropique du Sagittaire. Vous vous rendez compte ? Impossible ! Invraisemblable ! Il est donc nécessaire d’utiliser l’explicative astrologique pour justifier les solstices. Sinon cela n’a aucun sens. il faudrait en conclure que sur cette histoire-là, les astrologues ont gagné une bataille sur leurs confrères astronomes. L’astrologie est gravée à tout jamais dans notre mémoire géographique. Alors pourquoi les défenseurs de l’astronomie pure et dure considèrent-ils les astrologues avec tant de mépris et de condescendance ?

Conclusion : l’astrologie est un bon outil éducatif (subsidiaire) pour appréhender le réel. Elle donne du sens aux processus saisonniers et aux  fêtes du calendriers. Elle développe la créativité et la pensée analogique. Elle permet surtout de se comprendre soi-même et de mieux comprendre son entourage. Etc … Cela dit ce ne serait pas des prétextes suffisants pour la prendre en considération dans les programmes scolaires officiels. Trop de confusions possibles.

Pour les parents ou les adultes en général : il est possible d’ apprendre une astrologie sérieuse en allant sur le site :

http:// www.psycho-astrologie.com ou de demander une documentation en écrivant  à info@astropsy.org