Thomas d'Aquin s'était posée la question : comment imaginer notre relation avec l'universel ?

 

Longtemps perçue, à tort, comme un instrument de divination, l'astrologie n'est pas une vérité en soi mais une simple hypothèse de correspondances entre l'homme et la nature fondée sur une imprégnation cosmique de ce moment clé : la date, l’heure et le lieu de la naissance. Tout se passe comme si le bébé était en mesure de « capter » toutes ces informations qui relèvent d’une certaine forme de causalité (le photopériodisme étant à l’origine de la typologie zodiacale des 12 tempéraments) et probablement aussi du principe de synchronicité énoncé par le psychanalyste Carl Gustav Jung ? Ce n’est peut-être pas un hasard si l’une des filles du Docteur Jung est devenue astrologue professionnelle.       

Le thème astrologique ou la carte du ciel de naissance (outil de l'astrologue) rend compte de cette mémorisation de tous les signaux de l'environnement à l'instant T de la naissance. En venant au monde, l'enfant enregistrerait donc ce moment privilégié (la saison, l'instant précis de la journée et l'ensemble des positions planétaires). Il bénéficierait d’un « héritage cosmique ». L'enregistreur serait le cerveau, l'ADN, le système hormonal ou le système nerveux. Et cette « micro-photographie » de l’espace-temps serait censée représenter la psyché ou la structure de la personnalité.

Pas plus idiot qu'autre chose ! Ces informations codées constitueraient un premier conditionnement qui s'additionnerait à celui de la génétique. L’ensemble constituant ce que l’on appelle l’inné. Voici schématiquement l'hypothèse de l'astrologue moderne. Rien à voir avec la divination ou la bonne aventure. En 5000 ans la discipline a évolué.

On pourrait presque paraphraser le psychanalyste Jacques Lacan en disant que l'inconscient est structuré comme une carte du ciel (et non seulement "comme un langage"). Ce devrait être l'hypothèse de l'astrologue du XXI ème siècle : un praticien qui serait en mesure de conjuguer l’inné et l’acquis (autres facteurs de l’environnement familial, éducatif, sociétal)  pour tenter d'aider son consultant à répondre aux grandes questions existentielles : Qui suis-je ? Comment puis-je découvrir et exploiter mes points forts ? Comment puis-je développer mes aptitudes ? .

Ainsi pourrait s’expliquer la systémique astrologique pour pouvoir donner une chance à cette discipline de l’esprit de se rapprocher des sciences humaines

 

 

Pour apprendre l’astro-psychologie voir !e site internet : http://www.psycho-astrologie.com