Est-ce que l’astrologie peut constituer un outil pour la guidance parentale ?

 

Il s’agit là d’une des plus belles applications concrètes de l’astrologie. Encore faut-il en définir les limites et partir d’un postulat ? Je vous propose de commencer par reformuler cette discipline : L’astrologie repose sur l’hypothèse d’une correspondance entre une structure macrocosmique (le système solaire) et une microstructure (la psyché humaine). Ce pré-supposé peut relever d’une systémique basée sur des centaines d’années d’observations cliniques ou … d’une simple croyance. Elle ne doit pas s’imposer. Libre au lecteur d’accepter le postulat ou de le refuser.  

Le psychiatre  et psychanalyste Carl Gustav Jung  a considéré que « Ce serait une grave erreur de supposer que la psyché d'un nouveau-né est une tabula rasa en ce sens qu'elle est absolument vide » Cela signifie clairement que le bébé vient au monde avec des bagages. Le premier bagage est l’hérédité. Le second est relatif à tout ce qui a pu se passer pendant la vie intra-utérine. Et le troisième est en rapport avec l’astrologie puisqu’il rend compte de ce moment capital que certains appellent le « choc de la naissance » en référence au Bélier (tête la première !). En s’expulsant parfois de lui-même le bébé choisirait peut-être le moment-clé pour exister.

Si l’astrologue était sollicité par les parents ce serait donc pour évoquer cette « signature» qui serait une sorte de mini-représentation de l’espace (le système solaire) pour ce moment clé et en même temps une « radiographie » de la structure de la psyché. Comme si l’enfant avait mémorisé ou capté tous les signaux de l’environnement de cet instant-là (heure de la naissance) et de ce lieu là (latitude et longitude). Cela signifie que l’enfant a conservé de ce moment-là une empreinte capitale celle de l’histoire de l’humanité     

L’astrologie fait souvent l’objet de critiques justifiées lorsqu’elle laisse croire que le thème astral de naissance parle de la destinée comme si cette radiographie de la psyché donnait des informations sur nos comportements. Non, c’est beaucoup plus subtil et beaucoup plus riche. Ne tombez pas dans les pièges de celui qui vous dit « Votre fils deviendra un grand chirurgien ». Il est impossible de faire de tel pronostic avec l’astrologie. La grille de lecture astropsychologique permet d’accéder à la notion de tempérament, c’est à dire à un ensemble complexe de prédispositions, à une organisation structurelle de la personnalité. Cette grille doit pouvoir constituer un outil de questionnement sur les attentes du bébé, sur ce qui sous-tend sa relation avec sa maman, sur ce qui sous-tend sa relation avec son papa. Il serait bien d’ajouter : avec celui ou celle qui va servir de modèle pour construire inconsciemment son identité et avec celui ou celle qui va servir de protection.

Si « le bébé est une personne » comme le disait le Docteur Dolto, il faut aborder cette radiographie de la psyché dans sa globalité et faire en sorte que les parents, le contexte familial et éducatif se conjuguent et s’adaptent de façon à répondre aux besoins spécifiques de cet enfant.

C’est dans cette optique que le thème de naissance peut devenir un outil formidable pour la guidance parentale et le développement des potentialités.

Alain de Chivré

 

La méthodologie d'Alain est diffusée sous la forme d'un enseignement méthodologique.

Voir le site  : http://www.astropsychologie.org  ou http://www.psycho-astrologie.com  

Mail : info@astropsy.org